On poursuit mon road-trip en Asie avec quelques étapes au Cambodge. Des visites témoignant de l’histoire, des rencontres inoubliables et des découvertes qui en mettent plein les yeux ! C’est parti…
Itinéraire de mon séjour au Cambodge, en arrivant par le Mékong

Infos pratiques :

Monnaie :
Le Riel
Religion :
Bouddhisme à quasi 100%
Papiers :
Passeport valide + Visa tourisme d’une validité de 30 jours (environ 20€ en France)
Décalage horaire (avec la France) :
+ 6h en hiver, + 5h en été
Vaccins : Non obligatoire mais préférable (fièvre jaune et typhoïde) + traitement anti paludisme préconisé

khjblh


Un condensé de ces 3 semaines intensives en 5 min :
roadtrip en asie

Toute première vidéo réalisée avec une Gopro, la qualité n’est pas au top mais les souvenirs sont là !


9 août

La nuit aura été courte. Au petit matin, il fait déjà une chaleur étouffante. Le soleil se lève tranquillement, il est 5h du matin. Nous quittons la ville de Chau Doc pour passer la frontière entre le Vietnam et le Cambodge. On s’endort dans le bus qui nous amène au port.
Pendant les longues heures de traversée du Mékong en pirogue, nous faisons quelques découvertes : les marchés flottants, les fabriques artisanales de nouilles de riz, ou encore quelques vergers sauvages. Au large, nous apercevons le poste de douane.
Frontière fluviale
4h plus tard et quelques tampons en plus sur le passeport, on arrive enfin sur le territoire cambodgien. Deux jours à profiter de Phnom Penh, la capitale. Les premiers paysages que nous découvrons aujourd’hui sont complètement différents des précédents. Les gens également.
Au fur et à mesure que nous parcourons la ville, on s’émerveille de la richesse architecturale du pays. Les arabesques colorés et les autres détails des bâtisses sont vraiment splendides.
 
Cette arrivée s’est achevée par la dégustation du fameux plat cambodgien traditionnel : le Amok (poulet ou poisson).

10 août

Journée chargée d’activités pour aujourd’hui ! Quelques banana pancakes pour affronter les longues heures de marche qui s’annoncent.
Nous arrivons devant le palais royal de Phnom Penh, qui sert de résidence aux rois cambodgiens depuis sa construction en 1860. C’est un complexe architectural époustouflant, qui offre un camaïeu de couleurs et des formes géographiques spectaculaires.
On prend le temps de visiter le palais et ses jardins. 
En fin de matinée, on s’aventure dans le marché central de Phnom Penh, « Phsar Thom Thmey » (littéralement « nouveau grand marché »). De style art déco, ce grand édifice de couleur jaune a été construit dans les années 1930. Chaque aile a son activité bien définie (alimentaire, appareils électriques, textiles et chaussures…). Au centre, le dôme est réservé aux bijoux.
Résultat de recherche d'images pour "Phsar Thom Thmey"
© Wikipedia
Cet après-midi, nous nous rendons en tuk-tuk dans un orphelinat.
Avant d’arriver, nous faisons une escale dans un commerce local pour acheter plusieurs kilos de riz pour les enfants (rien ne sert de leur offrir des bonbons ou autres, le principal reste pour eux : la nutrition).
En arrivant, nous sommes accueillis dans les cris de joie et les sourires des petits cambodgiens.
Pendant plus de 3h, nous avons joué, chanté, dansé, ri, parlé avec eux.
Ils nous ont aussi fait visité leur univers, des chambres délabrées et des lits usés…Mais cet environnement n’empêchait en rien leur bonne humeur. Une merveilleuse leçon de vie pour nous, occidentaux.
Les quitter aura été une épreuve difficile. Il n’a pas fallu longtemps pour s’attacher à leur présence. Une expérience enrichissante, gravée à tout jamais dans nos mémoires.

11 août

Matinée historique en perspective : nous partons visiter le musée du génocide de Tuol Sleng (S-21), laissé en état depuis la chute des Khmers Rouges. C’est un endroit incontournable si on veut comprendre l’histoire du Cambodge. Avant de devenir un centre de détention en 1975, ce bâtiment était un collège. C’est aujourd’hui un musée dédié à la mémoire, qui dévoile des photographies, des documents écrits, quelques peintures et des machines de torture encore fonctionnelles. Âmes sensibles, s’abstenir. Ce lieu témoigne réellement de l’horreur du régime des Khmers rouges.
Image associée
© Tuol Sleng
Pour nous changer les idées, on se rend au musée national du Cambodge, situé au nord du palais royal de Phnom Penh. C’est le principal musée historique et archéologique du pays avec d’importantes collections d’art khmer (sculptures, céramiques  etc).
Après avoir dîné, nous nous offrons un merveilleux moment de détente en assistant à un spectacle de marionnettes cambodgiennes de toute beauté.
Demain matin nous partons pour Siem Reap, avec pas moins de 5h de bus !

12 & 13 août

Arrivée à Siem Reap (ancienne capitale de l’empire Khmer) en milieu de matinée. Le transfert aura été long, mais la contemplation des paysages au lever du soleil a compensé notre impatience.
Au programme pour ces deux prochains jours : la visite du site archéologique d’Angkor à vélo. Malgré la chaleur, le trajet se fait agréablement. En effet, les ruines d’Angkor sont situées dans les forêts verdoyantes du nord de Tonlé Sap, en bordure de la ville de Siem Reap.
Le domaine est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1992 et fait partie des principales attractions touristiques du Cambodge.
Rencontre avec un moine et des enfants…

Parmi les temples que nous avons visités, il y a : Angkor Vat (le plus célèbre), Angkor Thom (la porte du soleil), Ta Prohm (où les vielles pierres sont recouvertes d’immenses racines d’arbres) ou encore Preah Khan (orné de gigantesques visages de Bouddhas en pierre). Vous avez possibilité de faire la visite à pieds, en tuk-tuk, en vélo… Libre à vous de choisir ce qui vous convient le mieux.
Preah Khan
Preah Khan

Ta Prohm
Angkor Vat

Nous avons réussi à en « escalader » quelques-uns afin d’admirer les panoramas avec vue à 360°.

En fin d’après-midi, on assiste au fameux coucher de soleil reflétant sur le lac d’Angkor Vat. Un moment presque magique.
Angkor Vat

Cette nuit nous quittons le Cambodge vers la Thaïlande : 7h de van et de bateau pour atteindre l’île sauvage de Koh Chang.


Rendez-vous la semaine prochaine pour la suite et fin de mon road-trip en Asie !
Pour voir ou revoir la première partie de mon road-trip, au Vietnam, c’est par ici 🙂

 

Author

Write A Comment