Interview : l’expérience 4L Trophy de ruben

Ça y est, le compte à rebours a sonné ! La 20ème édition du 4L Trophy débutera dans moins d’un mois. Je voulais donc vous partager mon expérience en répondant à cet interview. De la préparation de la voiture, au déroulement du rallye, en passant par la recherche de sponsors, je vous emmène à l’aventure… Let’s go !


Le 4L trophy 2014 en chiffres

• 1323 4L au départ, soit 2646 étudiants inscrits et prêts à partir !
• 30% de filles et 70% garçons
• Moyenne d’âge : 22 ans


1- Comment as-tu connu le 4L Trophy et avec qui es-tu parti ?

J’en avais déjà entendu parlé. C’est surtout mon frère Frédéric qui m’a proposé de le faire avec lui. C’est à ce moment que je me suis renseigné sur ce rallye humanitaire. Comme c’était sa dernière année d’études, c’était le moment de le faire.

Sachez qu’il est important de bien choisir son coéquipier. Il faut quelqu’un de confiance et qui ne vous lâchera pas à la dernière minute. Et avant tout une personne aventurière et motivée !

2- As-tu dit oui directement ou as-tu réfléchi avant de te lancer dans l’aventure?

OUI ! Quand on me propose une aventure comme celle-ci, je ne peux pas refuser ! C’est une expérience unique, on le fait une fois dans sa vie. J’ai donc foncé et c’est à ce moment que je me suis totalement plongé dans l’aventure 4L Trophy.

3- À quelle période de l’année se déroule l’aventure ?

Durant les vacances scolaires de février. Pour nous, le départ était du 13 au 23 février 2014. Vérifiez en avance votre disponibilité pour être certain de pouvoir y participer.

Il neige au Maroc !

4- combien de temps faut-il pour se préparer ?

Tout d’abord, il faut savoir que pour financer cette aventure il faut s’y prendre en avance. En règles générales, 1 an suffit pour tout préparer. La récolte des fonds est l’étape la plus difficile et celle qui prend le plus de temps.

5- QUEL EST LE BUDGET POUR CETTE AVENTURE?

Il faut établir un budget entre les dépenses et les revenus que vont générer les sponsors (voir prochaine question).

Voici un petit schéma pour mieux vous y retrouver :

1- Le tableau reprend toutes les dépenses.

2- Selon ce que les sponsors nous donnent, l’emplacement publicitaire sera plus ou moins important.

6- ESt-ce facile de trouver des sponsors?

Tout dépend de votre motivation ! La recherche de sponsors se fait en 3 étapes :

1- Je vous conseille fortement de créer votre propre association car il sera plus facile de convaincre vos sponsors de vous faire des dons.

2- Ensuite, il faudra démarcher les entreprises proches de vous, qui vous connaissent (ex : votre boulangerie de quartier, votre école, entreprises dans lesquelles vous avez déjà travaillé…).

3- Pour les autres entreprises, il faudra faire de la prospection (mailing et téléphone). Je vous conseille de préparer un dossier complet dans le cas où l’on vous demandera de faire une présentation sur place ou de faire un argumentaire par téléphone.

Petit plus : Profitez de vos week-ends pour organiser des ventes de gâteaux ou autres goodies à la sortie de magasins ou sur les marchés (demandez des autorisations). Cela pourra vraiment vous aider financièrement.

N’hésitez pas à me contacter si vous avez besoin de plus de précisions sur la création d’association et sur la constitution d’un dossier de présentation.

Je remercie encore une fois tous mes sponsors !

7- Comment avez-vous mis votre 4L en route ?

C’est Fred qui a acheté la voiture au Portugal chez un garagiste (800€). Sachez que vous pouvez en trouver très facilement (garages, particuliers, même sur le bon coin !). Cela nous a coûté un peu cher pour la mettre aux normes (plus de 1000€). C’est un bon investissement car il faut du confort (vous allez y passer quelques nuits…). Et il ne faut vraiment pas négliger la sécurité. Beaucoup d’équipages n’arrivent même pas au Maroc car leur voiture n’est pas adaptée !

Bénédiction de la voiture par un prêtre portugais

8- Comment se déroule le départ?

On se rejoint tous au village de départ déterminé par l’organisation (st Jean de Luz pour nous). C’est à ce moment que l’on valide ou non votre départ (vérification papiers, voitures, équipement etc). Ensuite, nous avons RDV à Algésiras pour prendre le bateau direction le Maroc.

Avant de prendre le bateau
Dans le bateau
Le départ du rallye

Nous avons tout de même eu 3 petits soucis :

  • Nous avons dû acheter une 2ème roue de secours car nous avons crevé pendant le trajet vers St jean de Luz.
  • Sur place, nous avons dû trouver une 2ème fusée de détresse.
  • Mais le plus problématique, c’est que notre assurance ne couvrait pas le Maroc ! Merci à notre maman qui s’est pliée en 4 pour obtenir la fameux papier auprès de l’assureur à distance…

9- et le Rallye a proprement dit?

Quelle aventure ! Le chemin est long jusqu’au rallye à proprement dit. Mais pendant le trajet on profite des beaux paysages et on fait plein de connaissances. Suivez les consignes du carnet de route, ne vous perdez pas et tout se passera bien. Il faut savoir que même si vous traversez des zones désertes, vous êtes l’une parmi les 1400 voitures : vous n’êtes donc pas seuls !

Carnet de route

Pendant le rallye, nous avons pu admirer de splendides paysages :

  • Où manger ?

La journée vous mangez où vous voulez (mais gare à ce que vous mangez, vous risquerez d’attraper une intoxication ou une tourista…) ! Chaque matin, l’organisation vous donne 3 litres d’eau et RDV le soir ! C’est au campement qu’un repas typique marocain chaud vous sera servi. Tout comme le petit-déjeuner.

Le campement
Repas typique marocain
Hum, pas une bonne idée de manger là…
  • Où dormir ?

À vous de voir ! Soit dans votre 4L, soit dans votre tente au campement. Reposez-vous car les journées sont longues. Vous aurez le temps de faire la fête à Marrakech, à l’arrivée finale !

  • Et au niveau hygiène au milieu du désert ?

Bon courage pour la douche ! Avec les tempêtes de sable et la poussière, vous ne resterez pas longtemps propres. Ne vous inquiétez pas, l’organisation met a disposition des WC et douches (files d’attente). Sinon vous pourrez vous libérer dans le désert 😉 En 10 jours de course, je vous avoue que la vraie douche à Marrakech se faisait attendre.

10- Quels-ont été tes indispensables pendant la course ?

  • De la bonne musique dans la voiture
  • Des sièges confortables
  • Des tenues de sport (privilégiez le confort plutôt que l’esthétique !) + vêtements chauds (il fait froid le soir)
  • Une lampe frontale et un drapeau (pour retrouver votre voiture dans un campement gigantesque en pleine nuit)
  • Un appareil photo pour immortaliser tous les bons souvenirs (et les galères !)
  • Un ami/frère mécano 😉

    Le 4L Trophy fête cette année ses 20 ans !

11- En quoi consistent les actions humanitaires?

L’organisation a plusieurs missions humanitaires sur place (construction d’écoles, mise en place d’énergie solaire etc.). Certains équipages peuvent participer à plusieurs projets. Pour nous, l’objectif était de ramener 50kg de fournitures scolaires pour les « enfants du désert » dans le Merzouga.

12- As-tu fait des rencontres?

Plein ! Nous avions tous des points en commun, et rien de mieux de faire la route ensemble. Nous nous perdions parfois bien sûr. C’était une ambiance incroyable et inoubliable 🙂

Et pour finir, Une anedocte à nous raconter?

Oui, une parmi tant d’autres… Pendant une épreuve, on devait arrêter de rouler à 19h mais à 18h50, notre voiture s’est ensablée. On a dû dormir sur place avec d’autres équipages et on a passé une superbe nuit autour d’un feu avec de jeunes marocains venus nous voir et partager un moment avec nous !

Le 4L Trophy est une formidable aventure humaine, sportive et solidaire. Je remercie encore tous ceux qui nous ont permis de réaliser cette expérience et bien sûr mon frère, sans qui je n’aurais surement pas atteint la ligne d’arrivée. 😉


Et vous, aimeriez-vous participer au prochain 4L Trophy ?

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez travelandcie sur Hellocoton
Author

4 Comments

  1. Bonjour Ruben, dis moi quel conseil donnerais-tu à mon fils Maxime qui pense tenter l’expérience bientôt ?

    • Ruben Reply

      Bonjour, L’unique conseil que je lui donne c’est de trouver la bonne personne et qu’elle soit aussi motivée que lui. Mais sinon j’ai pleins d’autres conseils (organisaton, voiture, financier, etc.) Envoie moi un email à contact@travelandcie.com et je te réponderai plus précisément 🙂

  2. Pingback: coehuman.uodiyala

  3. Pingback: dedicated server mieten

Write A Comment